Objets connectés et entreprises

Quand les entreprises misent sur les objets connectés

Denis Rémy organise des salons professionnels dans le secteur des technologies de l’information depuis plus de 30 ans. De l’arrivée d’Internet à celle des objets connectés, il a vu grandir l’intérêt des entreprises pour les innovations capables de transformer leurs activités. Il nous parle de l’impact des objets connectés et de la raison d’être du Salon IoT World, dont la 2ème édition se tiendra les 22 et 23 mars.

Comment vous est venue l’idée du Salon IoT World dédié aux objets connectés ?

Internet des objets avec Denis RémyDenis Rémy : Nous nous sommes rendus compte que la demande était extrêmement forte lors du Salon Cloud Computing World Expo. Dans l’économie numérique, tous ces domaines sont liés… Mais l’Internet des objets (IoT, Internet of Things) méritait un salon à part entière ! Celui-ci est dédié au B2B, avec également quelques applications B2C. Ce sont donc les interrogations et les projets des entreprises qui sont au cœur des échanges.

L’Internet des objets est considéré par certains comme une véritable révolution industrielle. Qu’en pensez-vous ?

D.R. : L’IoT modifie en profondeur les processus industriels et de fabrication, mais aussi le travail au sein des entreprises. Son application a pris un nouvel élan avec la baisse du coût des capteurs utilisés pour recueillir les données et la rapidité croissante des réseaux qui acheminent les informations. Car l’élément-clé de l’IoT, c’est justement les données ! L’industrie, l’agriculture, les villes (via le recueil de données sur la circulation ou sur la montée d’un cours d’eau par exemple), la santé… De nombreux secteurs sont directement concernés par cette nouvelle façon de concevoir leur activité. Une utilisation pertinente de l’IoT permet de proposer des services au plus près des besoins des clients et des usagers.

On arrive donc sur la problématique du Big Data !

D.R. : Tout à fait. La gestion des données collectées est au cœur du profit que peuvent tirer les entreprises de l’IoT. Non seulement la quantité d’informations recueillies est phénoménale, mais il faut également s’assurer de leur fiabilité, paramétrer une fréquence de récupération adaptée – en temps réel par exemple, puis les traiter de façon intelligente.

« Au niveau des entreprises, la question de la sécurité des données reste une problématique à affiner, pour éviter le hacking de données, mais aussi des objets ou des réseaux. Il existe un aspect juridique à prendre en compte. »

Existe-t-il encore des freins au marché des objets connectés, pour les entreprises comme pour les particuliers ?

D.R. : Certains constructeurs ont encore du mal à pénétrer le marché car le service proposé doit répondre à un besoin réel et non pas rester de l’ordre du gadget, notamment pour que les particuliers l’adoptent. Au niveau des entreprises, la question de la sécurité des données reste une problématique à affiner, pour éviter le hacking de données, mais aussi des objets ou des réseaux. Il existe un aspect juridique à prendre en compte. D’ailleurs, l’une de nos conférences est intitulée « Faut-il un droit des IoT ? ».

Pouvez-vous nous parler de projets marquants sur le marché des objets connectés ?

D.R. : Le concept de la voiture autonome est particulièrement ambitieux ! Car la voiture autonome, qui est elle-même un objet connecté, embarque toute une foule d’autres objets connectés. Lors du salon l’année dernière, on a vu passer des projets de montres connectées, de capteurs installés dans les bâtiments pour améliorer leur gestion, de monitorings d’équipements de santé… Tous les secteurs sont concernés !

L’édition précédente a réuni 3 900 visiteurs. Qu’attendez-vous pour cette année ?

Les objets connectés à l’honneurD.R. : On en espère 6 000 ! Les pré-enregistrements en ligne montrent un fort intérêt pour le salon ; certaines conférences ou table-rondes comptent déjà plus de 400 inscrits.
La thématique de l’IoT est de plus en plus mure et très présente dans l’actualité ; les entreprises intègrent donc cette tendance dans leurs projets de développement.

Quels sont les thèmes-phares cette année ?

D.R. : Notre conférence inaugurale donne le ton en présentant l’impact des IoT sur les process industriels, à travers des applications comme la maintenance prédictive. Le thème central est donc la modernisation des entreprises grâce au déploiement de l’IoT. Nous avons aussi mis l’accent sur la gestion de la ville, avec une conférence intitulée « Voici notre ville avec ses services urbains connectés et évolutifs en temps réel ». Une des autres nouveautés de cette année concerne le financement des projets IoT pour les TPE et les start up : nous avons ainsi mis en place un espace de financement pour aider les entreprises à se lancer. La salon se concentre aussi sur la détection de projets, afin d’identifier les grandes tendances et applications de l’IoT par les entreprises.

Smart city, smart home, smart car : comment-voyez-vous le monde demain ?

D.R. : Selon moi, l’adoption des objets connectés se déploiera largement à 2 conditions : qu’une réelle facilité d’usage soit prise en compte dans leur conception, et que la dimension sécuritaire vis-à-vis des données, des objets et des réseaux soit une priorité.

Vous voulez en savoir plus sur les objets connectés, leurs usages et leurs enjeux ?
Rendez-vous sur le salon IoT World !

A noter : lors du salon seront remis, en partenariat avec IT For Business, les IoT Awards 2017. Ces prix récompensent les projets IoT remarquables réalisés dans des entreprises clientes avec leur partenaire technologique préféré.
Pour en savoir plus : www.iot-awards.fr

Sur le même thème
> Smart home, un monde en quête de standards
> Ces applis et objets connectés « santé » qui font des miracles
> Big Data : pour le meilleur… et pour le pire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s