Bandeau de l'article sur la sécurité des villes

La sécurité des villes à l’heure de la data

De Singapour à Babcock Ranch, les villes se veulent toujours plus « smarts ». En déployant des infrastructures innovantes et connectées, chacune récolte de multiples données sur ses citoyens et leurs comportements, ses réseaux et leurs utilisations. Objectif : développer des services en adéquation avec les habitudes de consommation et le rythme de vie (transport, énergie, santé, loisirs). Mais cette intelligence numérique des nouvelles villes va de pair avec une attention accrue en ce qui concerne la sécurité : limiter les accidents, cibler les zones à risques, protéger ses données…

La technologie au service de la sécurité publique

« Smart city » n’est plus l’unique terme pour définir la ville du futur : désormais, nous parlerons de « safe city » et les exemples illustrant ce nouveau concept sont d’ores et déjà nombreux. À Boston, aux Etats-Unis, les datas recensées sont répertoriées sur un tableau de bord permettant d’identifier les zones de délinquance, les nids de poule ou encore d’analyser la mobilité, pour une gestion efficace de la ville et des interventions quasi instantanées.1

Partant du constat qu’il n’y pas de développement économique ni touristique sans un sentiment de sécurité avéré, la ville de Marseille installera en 2017 des logiciels de traitement intelligent de l’image complétant les 1 000 caméras de surveillance. Ce dispositif permettra ainsi de signaler tout comportement inhabituel ou bruit suspect.2

Sur la route

Côté sécurité routière, les voitures intelligentes et autonomes ont d’ores et déjà été imaginées avec des capteurs permettant de limiter le risque d’accident. Mais les infrastructures environnantes sont également à prendre en compte pour assurer une sécurité optimale des automobilistes et des piétons. À Barcelone, en Espagne, les feux tricolores sont équipés de capteurs connectés permettant aux malvoyants d’être alertés à l’approche du passage piéton. A court terme, les véhicules de secours seront quant à eux dotés d’un boitier leur permettant de faire passer au vert les feux de signalisation à leur passage, pour une intervention rapide et efficace, en toute sécurité.3

Une prise en compte de la sécurité des systèmes

Le développement des smart cities, appelées « safe cities », implique donc le déploiement de multiples réseaux intelligents. Installés aux quatre coins de la ville, des capteurs permettront l’acquisition et l’utilisation de données en temps réel afin de redéfinir le quotidien de chaque individu. La priorité, tant pour les administrations locales que pour les entreprises du secteur privé, est alors d’assurer la sécurité de ces données et de se prémunir de toute cyberattaque. Une précaution à prendre en compte dans l’installation des futures infrastructures. A l’heure actuelle, plusieurs approches stratégiques sont évoquées.

La première consiste à prioriser la sécurité des actifs les plus importants, qu’organisations du secteur public et privé devront identifier au préalable pour mettre en place les mesures de sécurités appropriées. De façon complémentaire, la seconde approche consiste à établir un seuil d’alerte pour les composants de la smart city qui, en cas d’écart, déclencherait une surveillance renforcée sur un réseau défini.4

Outre de fortes attentes du côté innovation, divertissement et architecture, la ville du futur se dessine donc bien également au travers de la sécurité, qu’il s’agisse de celle de ses réseaux ou de ses utilisateurs.

Sources
1 https://www.letemps.ch/economie/2016/12/05/villes-toujours-plus-connectees
2 http://www.laprovence.com/article/papier/4060350/marseille-se-reve-en-safe-city.html
3 http://www.journaldunet.com/economie/services/1187254-smart-city-10-initiatives-a-prendre-en-exemple/1187306-smart-traffic-lights
4 http://www.journaldunet.com/solutions/expert/64073/smart-cities—des-exigences-de-securite-renforcees-pour-le-secteur-prive.shtml

Une réflexion sur “La sécurité des villes à l’heure de la data

  1. Illum-it dit :

    Pourquoi ne palez vous pas de Stockholm a classé la ville la plus sûre d’Europe grace a la safecity. Cela fait très longtemps que la Suède prône la Smart City au travers la safecity.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s