bandeau de l'article sur les innovations énergétiques

L’environnement, au cœur de notre énergie

La production, la consommation d’énergie ou encore la gestion des déchets sont des problématiques de tous les jours. Que ce soit aux Etats Unis, en Angleterre, en France ou en Israël, des chercheurs mettent en œuvre leur savoir-faire pour développer, ou plus exactement, utiliser des « nouvelles » sources d’énergies propres. Découvertes.

Une île artificielle au service de 6 pays

Que diriez-vous si 80 millions de personnes étaient alimentées en énergies renouvelables grâce à une seule et unique île artificielle ? C’est le pari audacieux que 2 entreprises du nord de l’Europe se sont lancées avec pour échéance 2050. Patience.
Découvrir l’article de Science Post

Newton l’a découverte, Adam’s Systems technology l’exploite

En Israël, une start-up entend réinventer la production d’électricité des 10 prochaines années. Il ne s’agit pas d’hydrocarbures ou d’énergies solaires, dont la start-up compte d’ailleurs réduire l’utilisation, mais d’un tout autre phénomène naturel qui trouve son origine dans une certaine loi universelle développée par Newton.
Lire l’article de Lphinfo

Une batterie qui dure 10 ans

Qui n’en a jamais rêvé ? Bientôt, l’urgence de devoir recharger son appareil électronique régulièrement ne sera plus qu’un cauchemar. A Harvard, des chercheurs ont trouvé la solution : une batterie liquide quasiment inépuisable, dans laquelle l’une des matières premières n’est autre que de l’eau au Ph neutre !
Découvrir l’article du Monde

“Diamonds are an energy’s best friend »

Et si la radioactivité était enfermée dans des diamants pour produire de l’énergie ? En Angleterre, l’idée fait son chemin, au sein de l’équipe de chercheurs menée par Tom Scott. Une solution à double efficacité qui répond à la problématique de gestion à long terme des déchets radioactifs et celle de production d’énergies propres.
Découvrir l’article de Paper Geek

De la publicité en papier photovoltaïque

Car désormais, le photovoltaïque ne s’installe plus seulement sur le toit des maisons ou au beau milieu de vastes champs. Grâce à une entreprise nantaise, les abribus rejoignent le mouvement. Objectif : devenir autonomes, interactifs et surtout alimentés par l’énergie solaire. A Paris, une baisse de 60 % d’énergies consommées a été enregistrée sur les abribus nouvelle génération !
Découvrir l’article des Echos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s